Association gérontologique de l'Essonne

L'Association AGE 91

Impliquée dans le réseau gérontologique départemental, AGE mène au quotidien depuis 1995, des actions visant à améliorer l'accompagnement des personnes âgées, favoriser la bientraitance et prévenir les risques de maltraitance, renforcer les droits des personnes âgées. 

Par décision de l'Assemblée Générale Extraordinaire du 10 février 2015, l'association a modifié ses statuts et sa dénomination pour étendre son champ d'action au secteur du handicap. L'association est désormais : l'Association départementale pour la bientraitance et les droits des personnes âgées et des adultes en situation de handicap, dénommée AGE 91. 

Les actions menées par AGE :

  • des sensibilisations sur les thèmes de la maltraitance/bientraitance, la maladie d'Alzheimer, la prévention de la dénutrition.
  • des formations à destination des professionnels accompagnant les personnes âgées ; avec un catalogue offrant un large choix de formations dans le domaine de la gérontologie,
  • un Point d'Accès au Droit des personnes âgées,
  • des conférences à l'attention des retraités et de leurs proches,
  • un espace de réflexion,
  • portage de la méthode MAIA Essonne Centre-Est.

Notre actualité

  • Le service d’accès au droit des personnes âgées de l’association AGE 91 a été labellisé en « Point d’Accès au Droit des personnes âgées » par le Conseil départemental d’Accès au droit de l'Essonne.  
En 2018, quatre permanences juridiques gratuites : Villemoisson-sur-Orge, Etampes, Epinay-sous-Sénart ou Ballancourt-sur-Essonne. Prenez rendez-vous !
  • Le programme de sensibilisation "Prévention de la maltraitance et promotion de la bientraitance" à destination des professionnels du secteur du handicap s'étoffe d'un second niveau. Découvrez le programme et contactez-nous pour en bénéficier : 01 64 99 65 05. 

Retrouvez nos derniers rapports d'activité à la fin de la rubrique Présentation.

L'actualité de nos partenaires

  • Depuis 5 ans, l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, propose en Essonne une animation territoriale d’échanges de bonnes pratiques à destination des établissements du territoire. 

    Co-portée par le Conseil territorial de santé cette année, elle s’inscrit dans le prolongement de la réflexion sur la prise en compte de la parole de l’usager dans le système de santé. Cette matinale aura pour thème : 

    En effet, la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé marquait la naissance de la prise en compte de la parole des usagers dans un monde jusque-là centré sur les actes médicaux. 14 ans plus tard, la loi de modernisation du système de santé du 26 janvier 2016 a renforcé cette parole la mettant au centre des évolutions du système de santé. Mais concrètement « Comment les différents acteurs se sont emparés de cette opportunité ? »

    Cette séance sera l’occasion, après un rappel des dispositifs de représentation des usagers, de présenter un projet innovant à venir en Essonne, et de nombreux témoignages d’acteurs de terrain, établissements et usagers, illustrant les actions menées et leur perception de leur rôle.

    La matinale aura lieu le mardi 27 novembre 2018 à 9h, en salle polyvalente de la Maison d'Accueil Spécialisée La Briancière (55 avenue de l'Aunette à Ris Orangis).
    Inscrivez-vous ici.

  • Retrouvez le programme de la prochaine soirée de formation du Réseau de santé SPES en cliquant ici.
  • Retrouvez le programme de la prochaine soirée de formation du Réseau de santé NEPALE en cliquant ici
  • France Alzheimer Essonne organise des Groupes d'Aide aux Aidants. Retrouvez la programmation de l'année en cliquant ici. Pour vous renseigner et vous inscrire, contactez la coordinatrice au 01 64 99 82 72 ou ecoute.alzheimeressonne@orange.fr


Actions en Essonne

Depuis 1999, plusieurs milliers de professionnels ont été sensibilisés à la prévention de la maltraitance des personnes âgées ...
                          Lire la suite
Zoom formation sur...
Soins palliatifs et accompagnement en fin de vie
Objectifs :

Comprendre la démarche palliative comme un accompagnement et une pratique de soin tout au long de la vie et non à ses derniers instants.


Lire la suite

Crédits | Mentions légales


Nos partenaires :